Le grossiste anglais Ryman Stationery s'est associé à l'agence Grey London pour créer une typographie écologique. C'est la première police de caractères "eco friendly" dédiée au développement durable. Cette typographie se nomme Ryman Eco et a pour particularité d'utiliser beaucoup moins d'encre que toutes les autres polices.

Le design de caractères au service de l'écologie

L'idée est relativement simple mais demande beaucoup de travail dans la conception des lettres. Les symboles de la Ryman Eco sont un assemblage de pleins et de vides. "Comme beaucoup !" me direz vous. Certes... Mais ici on parle au sens propre : il y a des trous dans le dessin des lettres.

La logique est la suivante. Lors d'une impression à jet d'encre, cette dernière est aspirée par le papier et bave un peu. Ce n'est d'ailleurs pas forcément visible à l'oeil nu ! Ryman Eco tire avantage de ce point : les espaces vides se remplissent naturellement et reforment ainsi des caractères quasiment complets !

Avec ce système, la société Ryman Stationery  annonce pouvoir économiser 500 millions de cartouches d'encre chaque année en utilisant la police Ryman Eco lors dans sa communication.

Une belle utilisation de la typographie pour l'écologie ! La démarche et l'initiative sont dans la parfaite lignée du documentaire Ethics for Design, qui vise à démocratiser une approche responsable dans les métiers de conception graphique.

Zoom sur une lettre de la typographie ecologique Ryman Eco

La Ryman Eco est disponible pour tous, gratuitement !

Bien évidemment, la société ne pouvait pas garder cette innovation pour elle. Elle propose donc à chacun de la télécharger gratuitement pour que nous fassions tous des économies d'encre. Il vous suffit de vous rendre sur le site dédié de la firme !

ryman eco we need cafeine-08
R Eco poster_chosen V4

Pour les plus curieux d'entre vous, le designer Dan Rhatigan et typographe de la Ryman Eco, nous parle de sa vision et de son travail. Qu'est-ce qu'une bonne typographie ? Comment une police peut-elle aider à sauver la planète ? Et bien sûr, quel a été son processus de travail sur la Ryman Eco ?

Pour aller plus loin dans le design éthique

Pour en apprendre plus sur les projets à impact positif, je vous invite à découvrir l'initiative d'un journal japonais qui ensemence ses pages afin de planter des arbres. Et si vous êtes plutôt attiré par le design en tant que tel, la manière dont les musées créent de nouveaux systèmes pour inclure les mal-voyants dans leurs expériences est assez extraordinaire !