La réalité augmentée d’Olafur Eliasson donne la parole aux enfants et à la planète

gravatar
 · 
3 min read
Featured Image

Vous connaissez peut-être Olafur Eliasson, un artiste danois-islandais connu pour ses immenses œuvres lumineuses. En juillet 2020, il a dévoilé son nouveau projet autour de l’écologie et du futur de notre planète : Earth Speaker. Son projet prend la forme d’une application en réalité augmentée pour donner la parole aux enfants sur l'avenir de la Terre.

Un enfant teste l'application Earth Speaker de Olafur Eliasson

Olafur Eliasson aide la jeune génération à donner de la voix

Le projet Earth Speakr comprend une application, un site web et des présentations physiques. Le dispositif est disponible dans les 24 langues officielles de l’union européenne et accessible dans le monde entier.

Les enfants sont invités à y créer un visage à la manière des animojis sur l’iPhone. Via la caméra, l’application enregistre leur message autour des thématiques de l’environnement et de l’écologie. Leur visage numérique est ensuite synchronisé avec le message vocal. L’application permet une superposition avec n’importe quel support grâce à la réalité augmentée ! Une bouteille en plastique, le ciel, un arbre ou un bâtiment de votre quartier ou les pyramides de Khéops : à vous de choisir pour valoriser votre propos.

Un enfant teste l'application Earth Speaker de Olafur Eliasson

À LIRE ENSUITE :
L'artiste Jim Bachor comble et embellit les nids-de-poule avec des mosaïques et parfois... dénonce la société qui l'entoure !

"Il s’agit de donner une voix à la planète à travers ceux qui vont en hériter : les enfants. Une parole adressée aux adultes. [...] Ce que deviendra l’application Earth Speakr dépend des Earth Speakrs [les utilisateurs] — de leur créativité et de leur imagination. C’est une compilation des idées et des inquiétudes des enfants à propos de leur futur. Ce qu'ils créent peut être ludique et fantaisiste, sérieux ou poétique. Il n'y a pas de bien ou de mal, et il est facile pour tout le monde de participer".

Explique Olafur Eliasson

Créer un militantisme à la fois ludique et sérieux

L’initiative est à la fois importante et divertissante pour ceux qui créent mais aussi pour ceux qui regardent. Olafur Eliasson et Earth Speakr visent à faire comprendre la gravité de l'urgence climatique et, par extension, à réveiller les dirigeants avec la voix des plus jeunes (leurs futurs électeurs !).

Sur le site earthspeakr.art, tout le monde peut créer des collections de messages, appelés "Loud Speakrs". Ils encouragent à écouter ce que les enfants ont à dire. Les "Loud Speakrs" sont placés sur une carte du monde, de préférence sur des lieux stratégiques comme devant un parlement ou un monument. Sur place, les personnes qui ouvriront l'application en réalité augmentée se verront proposer les messages.

Des enfants jouent avec l'application Earth Speaker de Olafur Eliasson

Je trouve que ce projet est touchant. Il a une dimension poétique dans la démarche d’Olafur Eliasson qui crée une jeune communauté engagée. Il nous met à disposition un militantisme intelligent pour à la fois se projeter dans l’avenir et imaginer la continuité d’un monde que l’on espère meilleur.

Ces articles pourraient vous intéresser

Featured Image
L'identité sur laquelle nous allons nous pencher représente une marque que le grand public devrait découvrir d'ici quelques années, même si les technophiles la connaissent déjà. Il s'agit de "The Boring Company", fondée en …
Featured Image
Le monde des télécoms est en train de subir une petite révolution en matière d’identité de marque. La nouvelle d’aujourd’hui : exit SFR et bonjour Altice ! L’homme d’affaire Patrick Drahi, qui détient SFR …
Featured Image
La publicité n'a pas uniquement un objectif de consommation. Les agences s'engagent aussi dans des causes importantes : c'est le cas de l'agence Dentsu avec le don d'organes au Japon (agence que l'on connait …
millefeuille-mockup-banner
Visuel de presentation alternatif du Coolkit de Antoine Peltier
Visuel de presentation de la chaine YouTube de Antoine Peltier

© Antoine Peltier ☞ 2016 → 2023

View