Les architectes roumains Adrian Iancu et Catalin Sandu signent ce projet d'appartement modulable en réponse à un concours organisé par Graham Hill. Ce dernier est designer et fondateur de Tree Hugger, un site qui intègre la durabilité dans la vie courante.

Un beau projet d'architecture d'intérieur qui fait rimer modularité, durabilité et facilité au quotidien.

Un projet d'appartement modulable sélectionné parmi 300 autres

L'objectif du concours était d'intégrer au sein d'un même appartement New-Yorkais un nombre élevé de fonctions, d'espaces de vie et d'usages.

Cet espace réduit regroupe les différentes fonctionnalités dans des tranches disposées le long des murs. Cet ensemble agit comme une double peau et permet de libérer l'espace central.

Première configuration de cet appartement modulable : à table !
0ab46d13780395.562da39cb49c2

La modularité pour une multitude d'usages

Le cœur du projet réside dans une de ces tranches mobiles. Celle-ci coulisse le long de deux rails horizontaux pour se déplacer dans l'appartement. Vous pouvez voir ça dans les images ci-dessous. La position de cet élément de mobilier définit l'usage du lieu, en plus de contenir de nombreux rangements. Pratique !

Troisième configuration de cet appartement modulable : passage en chambre à coucher
82bb4e13780395.562dd5d999d2b

Ainsi, on passe d'une pièce de vie conviviale et spacieuse occupant la quasi-totalité de l'appartement à une grande chambre avec son bureau et son lit double. De l'autre côté de la tranche, on trouve une chambre plus modeste avec deux couchages.

L'ensemble est sobre, élégant mais néanmoins chaleureux. De lourds et épais rideaux permettre de terminer cette séparation des espaces en coulissante le long de rails incrustés dans le plafond. Ces derniers permettent aussi d'indiquer les topologies possibles sans entraver le volume.

Dans un parcellaire aussi dense et convoité que celui de la Grosse Pomme, les problématiques de multi-usages et de modularité sont au coeur des intentions spatiales et architecturales, actuelles et futures.

C'était d'ailleurs un point important du groupe Accor quand ils ont développé leur concept Jo&Joe. On y retrouve des espaces modulaires et interchangeables pour créer de la convivialité et des rencontres.

Seconde configuration de cet appartement modulable : travail et détente

La réponse des deux architectes — alors encore étudiants — est aussi intelligente qu'esthétique. Leur carrière semble toute tracée. On espère qu'elle sera aussi retentissante que leurs apparitions dans de nombreux médias comme le New York Times ou les Ted Talks.

Pour aller plus loin

Dans un tout autre registre mais toujours en architecture expérimentale, on ne peut que vous conseiller la découverte d'un aéroport japonais. Pas de problème de place ici. L'aéroport de Narita s'inspire des pistes d'athlétisme pour créer des circulations entre les différents espaces du lieu. C'est de toute beauté !