Le temps d'un weekend, Netflix, la marque habituée des coups de communication borderline (surtout aux U.S.A.), est devenue la nouvelle dealeuse américaine. Du 25 au 27 août 2017, elle s’est associée à la boutique Alternative Herbal Health Services. Au cœur de l'enseigne qui se situe à West Hollywood, Netflix promeut sa nouvelle série Disjoined. Comment ? À l'aide de pots de marijuana bien sûr !

La weed de Netflix, imaginée par l'agence Carrot, s'inspire des séries diffusées sur la plateforme. "Prickly Muffin", "Poussey Riot" ou encore "Baka Bile" : ce sont les noms référencés de quelques boîtes. Au total, il y treize senteurs, réunie dans le coffret The Netflix Collection. Mais attention ! On ne sélectionne par son herbe au hasard :

"Chaque herbe a été cultivée avec une série spécifique en tête. Elles sont conçues pour accompagner chaque titre en fonction de sa tonalité, rapporte le communiqué de presse de Netflix. Par exemple, des shows légers auront plutôt une dominante d’indica alors que les dramédies pencheront plutôt vers la sativa pour agrémenter les scènes les plus puissantes."

weed netflix disjoined carrot - we need cafeine 1
weed netflix disjoined carrot - we need cafeine 2

La weed de Netflix n'est malheureusement disponible qu'aux États-Unis

Malheureusement amis européens, il n'est pas possible de se procurer (facilement) la weed Netflix. De plus, les lois fédérales américaines interdisent la vente en ligne. Même aux États-Unis, il faut une carte de prescription médicale pour passer à la caisse et profiter en toute détente de ses séries préférées.

weed netflix disjoined carrot - we need cafeine 5
weed netflix disjoined carrot - we need cafeine 4

Pour les puristes, voici ce qui est indiqué à la presse sur les saveurs et effets de la weed de Netflix :

  • Avec la comédie "Wet Hot American Summer: Ten Years Later" — la Camp Firewood, un indica très relaxant.
  • Pour "Bojack Horseman" — Prickly Muffin, c'est plus facile de comprendre quand vous la fumez mais la consommation doit être quotidienne.
  • "Arrested Development" — la Banana Stand Kush est recommandée pour un gros joint jaune.
  • "Chelsea" — la Vodkush est parfaite pour un "botaniste en herbe".
  • Pour "Grace & Frankie" — Peyotea 73 est une sativa hybride réconfortante.
  • Pour "Lady Dynamite" — de la Sassafrass OG. Il est dit qu'elle a "le pouvoir d'un millier de reniflement de Carlin" (ces chiens qui reniflent en permanence).
  • "Santa Clarita Diet" — la Baka Bile va vraiment augmenter votre appétit.
  • "Orange Is The New Black" — la Poussey Riot est à fumer avec quelqu'un qui fait des blagues stupides.
  • Enfin, pour "Mystery Science Theater 3000: The Return" — la Moon 13. Elle n'est pas trop forte pour que vous gardiez votre santé mentale, sans qu'aucun ami—robot ne soit requis.
weed disjoined netflix carrot - we need cafeine 6

Voilà de quoi chiller jusqu'à l'arrivée de l'hiver ! Une chose est claire : Netflix a assez de renommée pour se permettre se genre d'excentricités. Tout est bon pour avoir des retombées médiatiques sur ses productions.